Benjamin Jacquot - Kyli SAS

25/09/2020
Portrait d'entrepreneur.e

Portrait d’entrepreneur : 

Benjamin Jacquot, Président Kyli SAS

 

Lorsque les sciences et le management se rencontrent, cela donne Laby, « un logiciel innovant qui permet de piloter les projets de R&D de manière collaborative ».
Après des études en biochimie, Benjamin Jacquot s’est tourné vers le management. Son expérience significative chez MedinCell en tant que pilote de la transformation digitale lui a donné envie de démocratiser l’utilisation de LIMS - Laboratory Information Management System.

 

 

Bonjour Benjamin, pouvez-vous nous parler un peu de vous ?

Passionné par les sciences du vivant, j’ai d’abord obtenu un DUT en biologie avant de m'installer à Montpellier où je suis sorti diplômé d’une licence en Biochimie puis d’un Master en Biotechnologies. J'ai réalisé ma première expérience significative au sein de l’entreprise Cisbio spécialisée dans les kits de diagnostiques in vitro à Bagnols/Cèze. Épaulé d’une équipe très humaine, j’ai eu beaucoup de plaisir et de satisfaction à développer un kit jusqu’au stade de sa commercialisation. C’est ce qui m’a d’ailleurs poussé à m’intéresser au management et motivé à réaliser un MBA à l’IAE de Montpellier.

 

« A travers mes activités, je cherchais toujours le moyen de simplifier le quotidien de mes collaborateurs tout en conservant et valorisant la qualité de leur travail. »

 

J’ai ensuite eu l’opportunité d’entrer au sein du Laboratoire de Recherche MedinCell (Euronext : MEDCL) composé, à l’époque, d’une vingtaine de personnes seulement.

 

J’ai pu participer à la fois à des projets scientifiques et de management organisationnel en intervenant à tous les niveaux composant la chaîne de valeur de l’entreprise (Laboratoire, Achats, Contrôle de gestion, Gestion comptable des immobilisations, Consolidation des comptes, Gestion budgétaire en partenariat avec une big pharma, etc.).

 

A travers mes activités, je cherchais toujours le moyen de simplifier le quotidien de mes collaborateurs tout en conservant et valorisant la qualité de leur travail.

 

Finalement, j'ai initié et piloté la transformation digitale de MedinCell en démarrant avec une super équipe la conception d’un logiciel répondant aux besoins opérationnels des métiers R&D, puis progressivement à ceux des différents départements de l’entreprise (comptabilité, finance, qualité).

 

Comment est née l’idée de votre start-up ?

KYLI est née de la volonté d’une équipe de 5 passionnés, issus des sciences biotechnologiques et informatiques, de démocratiser l’utilisation de LIMS (LIMS – Laboratory Information Management System) au sein des laboratoires de recherche scientifique.

Moins d’un an après la création de notre société, de son incubation au BIC de Montpellier, et avoir ardemment travaillé sur le développement de l'application, nous distribuons LABY. Un logiciel innovant qui permet de piloter les projets de R&D de manière collaborative : gérer la qualité, les équipements, la bibliographie, tout en structurant l'information et la rendre aisément disponible pour débuter des projets de Data Sciences.

 

Nous venons tout juste de débuter la commercialisation, en proposant une offre complète à un prix accessible pour chaque structure. Les retours sont très positifs et renforcent notre engagement !

 

Entre les besoins actuels de la profession et toutes les idées d’évolution pour notre logiciel, la véritable difficulté aujourd'hui c’est de prioriser les prochaines étapes ! Et j'ai toute confiance en l'équipe KYLI qui se renforce, aujourd'hui 9 personnes, pour développer l'activité et déployer de très belles innovations !

 

Vous renforcez votre équipe, une levée de fonds est-elle prévue ?

Pas encore. À dire vrai nous l’abordons comme une option, un levier de croissance.

 

Mon expérience au sein de MedinCell m'a appris que nous pouvons avancer longtemps sans nécessairement avoir recours à la dilution. Cependant l'aventure que l'on vit aujourd'hui diffère en beaucoup de points et nous évoluons dans un univers extrêmement dynamique, où la capacité d'adaptation est essentielle.

 

Je me souviens aussi avoir écouté le témoignage d'un entrepreneur, lors d'une session BigUp4StartUp, qui indiquait faire le maximum pour être en capacité de recourir à chacune des options : auto-financement, emprunt, levée de fonds... C'est quelque chose qui me parle, je veux que nous soyons en mesure d'activer le levier le plus approprié au moment où l’entreprise en aura besoin pour développer ou diversifier l’activité.

 

Nous avons d’ailleurs plusieurs sujets sur lesquels nous travaillons :)

 

 

Qu’est-ce qui vous a motivé à entreprendre dans la Région ?

 

La raison qui nous a poussé à lancer notre start-up dans la région est intimement liée à notre rencontre sur Montpellier avec chacun des membres fondateurs de KYLI.

 

Nous avons eu également la chance de rencontrer et échanger avec des créateurs d'entreprises de la région et nous avons pris conscience du dynamisme de son écosystème, notamment de la filière santé.

Sans compter les aides et structures d'accompagnements présentes sur place qui contribuent à promouvoir la création d’entreprise.

 

Et puis il faut dire que la région possède de nombreux atouts (qualité de vie, proximité avec la plage, la rivière, la montagne) qui ne nous laissent pas indifférents. Je pense que cela peut contribuer au recrutement des futurs collaborateurs de talent !

 

 

« Montpellier s’est construit une renommée internationale dans le domaine de la santé par son histoire, la qualité de son enseignement, des recherches et des innovations qui y naissent chaque jour. »

 

En tant qu’acteur de la santé, pensez-vous qu’il est plus facile de se développer à Montpellier ?

Il y a une proximité avec un important écosystème scientifique et technologique très dynamique : Universités, Facultés, CHU, Instituts de Recherche, start-up, pme...

 

Montpellier s’est construit une renommée internationale dans le domaine de la santé par son histoire (la faculté de médecine, la plus ancienne du monde toujours en activité fête actuellement ses 800 ans !), la qualité de son enseignement, des recherches et des innovations qui y naissent chaque jour.

 

Avec KYLI, nous souhaitons réellement contribuer au développement de la filière et s’appuyer sur notre proximité avec cet écosystème scientifique et technologique très dynamique pour développer notre solution et répondre au plus près des besoins de nos utilisateurs.

 

En tant qu’entrepreneur expérimenté, quelques conseils pour un(e) jeune créateur(trice) d’entreprise ?

Échange avec un maximum de monde qui est récemment passé par là !

 

Entoure-toi de personnes bienveillantes et de confiance qui sauront aussi te dire ce que tu ne veux pas voir, sans te décourager ;)

 

Retravaille ton Business Plan jusqu'à ce qu'il soit cohérent, que tu sentes que toutes les pièces sont assemblées de la meilleure façon (constitution du capital, taille et évolution du marché, concurrence, modèle d'affaire, besoins d'exploitation...) !

 

Rapproche-toi des structures d'accompagnement existantes, elles t'aideront énormément en te challengeant et te guidant dans la sélection des aides.

 

Accueille les remarques avec pragmatisme, reste humble, et ne perds pas de vue ton rêve !

 

Si la French Tech Méditerranée pouvait réaliser l’un de vos vœux, quel serait-il ?

Que nous parvenions, ensemble, à initier un changement de paradigme pour la santé à l'aide du digital. Dessiner un avenir dynamique, soucieux du bien-être des gens et respectueux de l'environnement.

 

Une citation qui vous inspire en guise de mot de la fin ?

 

“I never lose. I either win or learn.” Nelson Mandela

© 2022 La French Tech Med - Powered by Axociation, outil de gestion pour les associations